Abstention pour le vote du budget 2019

Le Groupe Mieux Vivre à Maisons Laffitte s’est abstenu lors du vote du budget 2019 en conseil municipal
Malgré les dépenses contenues, le faible taux d’endettement, l’autofinancement et les reports budgétaires importants signes d’une gestion saine d’un point de vue comptable, notre groupe MVML, exprime plusieurs axes de mécontentement justifiant notre vote d’abstention.
Les projets dit structurants pour près de 12 millions d’euros tels que le projet de conservatoire, gymnase ou le centre Ianchelevici énoncés chaque année lors du vote du budget ne sont toujours pas détaillés, c’est-à-dire budgétés annuellement et restent à l’état d’enveloppes prévisionnelles. Pour exemple la réhabilitation du centre Ianchelevici a été annoncée sur lors de la campagne municipale de Jacques Myard en 1995, il y a près d’un quart de siècle et est toujours dans les cartons.
Sur la question fondamentale de la fermeture de l’hippodrome qui lie l’avenir de notre ville, ce budget n’anticipe rien.
Or pour lancer selon nous un projet basé sur l’économie hippique innovant et viable et non pas un projet qui devrait être revu d’ici 5 ans, nous déplorons que ce budget ne mentionne aucun moyen en termes d’études techniques pour rechercher, analyser et évaluer des solutions innovantes et pérennes : la solution à ce problème complexe n’est pas uniquement politique, des solutions seront aussi techniques.
Sur le volet économique et l’attractivité économique, rien n’a été réalisé ni prévu pour attirer de nouvelles entreprises, PME ou TPE sur notre territoire.
La baisse de la taxe foncière à 4,4 % est un gadget de communication pré-électorale alors que la hausse de taxe foncière durant est de 33% sur la période 2000- 201

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *